Revue de presse Eloge du mauvais geste L'Humanité

Beaut_du_mauvais_geste__-_-_lHumanite_1276031531277La chRonique philo de Cynthia Fleury

Beauté du mauvais geste  ?

Il aime ménager ses effets, notre cher sélectionneur national. Annoncer 30 joueurs, et non les 23 prévus. Ne pas choisir les gloires qui s'en vont (Vieira) ou celles trop naissantes (Benzema). Au final, devant plus de 10 millions de téléspectateurs, avec un pic à 12,5, évoquer une équipe dont on cherche encore l'alchimie secrète. Dans un système tranquille, non médiatisé, non surexposé économiquement, non enclin à l'entropie démocratique, la folie du football se résumerait à quelques bons instants passés en famille le dimanche matin. Mais, dans les contrées latines, rien de tel. Cette virtualisation de la violence et de l'affrontement, oscillant entre le splendide et le pathétique, est un de nos rituels majeurs. Alors, il fallait bien la philosophie pour le décrypter, et surtout pour déconstruire – en ces temps zahiesques – quelques gestes fous, loin (pas si loin  ?) du beau geste sportif. Des gestes contrexemplaires qui disent la vérité des hommes et des foules, de la morale et du stade.

« Et vraiment, le peu de morale que je sais, je l'ai appris sur les scènes de théâtre et dans les stades de football, qui resteront mes vraies universités. » C'est par cette mise en exergue camusienne qu'Ollivier Pourriol commence son brillant et cinglant opus consacré à l'Éloge du mauvais geste (Nil Éditions, 2010). Bien sûr le « coup de boule » de Zidane à Materazzi. La main de « Dieu » de Maradona et son avatar farcesque de Thierry Henry. Le saut de Cantona, crampons en avant, sur un supporter. Schumacher qui met KO Battiston dans une demi-finale de la Coupe du monde qui a fait inventer à la France la défaite plus parfaite que la victoire. Enfin, la joie indécente d'un Platini sublime lors de la finale de la Coupe d'Europe de 1985, alors que les tribunes brûlent d'une trop grande violence, hélas coutumière, et cette fois-ci mortelle. [...]

voir l'article

Vous êtes ici : Pour les journalistes / Revue de presse / Revue de presse Eloge du mauvais geste L'Humanité